Dimanche 23 janvier 2067, Jules, La forêt
Ce dimanche est l'occasion de partir en voyage avec l'aide d'un jeune de 5 ans, Jules qui nous raconte l’apparition d’une forêt comestible.

« J’ai pas fait exprès, mais j’ai voulu faire une histoire. » 

Il était une fois, deux frères, Yann et Léon. Ils habitaient en ville. Ils étaient nés à la campagne, mais ne se souvenaient plus bien de cette époque. C’était il y a quelques années. Yann était un grand garçon de cinq ans et qui avait des dents perdues.

Léon, lui, avait des cheveux bouclés et seulement un an. Il n’avait pas encore adopté les mots pour parler, alors il bougeait beaucoup. Un soir, ils quittèrent la ville et se rendirent dans la forêt. Yann voulait trouver une graine avec son petit-frère Léon. Il avait très envie de fabriquer un arbre pour sa famille. Son idée était de créer des fruits pour quand on avait faim, pour sa famille et pour les marchés. C’était presque la nuit. Ils se promenaient à travers les bois, longeant la rivière. Ils n’avaient rien à manger et leurs ventres grondaient fort. Ils étaient seuls, mais ils n’étaient pas aussi seuls que ça. Il y avait leurs parents. Il y avait du bruit. Celui des feuilles et de la nature. Ils traversèrent une jolie rivière avec un joli bateau bleu et blanc. Pendant la promenade, Yann et Léon trouvaient que c’était un peu énervant de rester dans un bateau sans rien manger. Mais Yann eut une idée. Et puis Léon aussi. L’idée à Yann était de pousser le bateau avec toute la famille. L’idée de Léon était de ramer très fort. Avec ces deux idées, papa poussait, Léon regardait s’il n’y avait pas de crocodile, et Yann et maman ramaient. Il n’arrivait pas, papa, il y avait trop de crocodiles, donc Léon plongea à l’eau pour aider papa à pousser le bateau. Il ne savait pas trop comment faire donc il a pris ses forces. Il poussait, il poussait, poussait, et tous ensemble ils arrivèrent de l’autre côté de la rivière. Une graine tomba sur la tête de Yann. Une autre sur la tête de Léon. Les deux frères plantèrent ces jolies petites graines. Et ainsi est née la forêt comestible.

Marie Fidel
23 janvier, 2022
Partager ce post
Étiquettes
Modifier
Archiver
Se connecter Pour laisser un commentaire
Samedi 22 janvier 2067, Iolé, passage à l’école
Une autre approche des apprentissages, les agoras sont des lieux d’apprentissage multi âges. Les grands soutiennent les plus jeunes. L’agora est ouverte à l'extérieur.