Samedi 1 janvier 2067 Iolé, les vœux de la griote
Cette année, pour la première fois de ma vie mes vœux seront plus militants que volontaires. Je voudrais dédier ces vœux du 1er janvier 2022 aux anciens salariés de MBF aluminium de Saint Claude. Ce chapitre de 2067, l’agora des possibles est fractal. Il montre comment le chemin de la vie est inarrêtable.Pour ceux qui sont intéressés par le sujet de la justice sociale, voici la réalité de MBF aluminium. Ne vous arrêtez pas aux photos de voitures brûlées bazardées dans la presse,  lisez cet article écrit par des citoyens vigilants: https://blogs.mediapart.fr/arlette-charlot/blog/290920/mbf-aluminium-documents-comptables-faux-ou-faux-en-ecriture

Ce matin, je déambule dans l'agora. Je me suis réveillée au milieu des coussins de la mezzanine. Quel réveillon ! Je pouvais sentir l'intensité de la musique, des chants, des cris d'enfants dans mes os et dans la palpitation de mon cœur. C'était un peu trop pour moi. Je me suis retrouvée ici sous la voûte étoilée à lire sur les lèvres de Côme le conte pour les enfants. C'était pas évident avec sa barbe fournie. Je me suis endormie bercée par la respiration de Paul dans mes bras.

En me réveillant, j'ai eu l'envie irrésistible d'aller voir l'almanagora de 2022, la toute première Almanagora. Elle était devant moi sur une étagère  poussiéreuse. - il faudra que les équipes de ménage pensent à donner un petit cou ici un de ces jours -(à bon entendeur). L'almanagora 2022 est là, devant moi. Le cuir est un peu craquelé. Je commence à feuilleter les premières pages. 15 novembre 2021, ça parle d'envie d'un monde différent, de confinement, de folie, de présidents, de groupes pharmaceutiques. Les 1er, 5 et 10 décembre, ça parle d'école, d'éducation. Je ressens de la colère, de l'envie et de la passion dans les écrits. Des écoles sont fermées, d'autres ouvrent. Il y a de l'espoir, de l'envie comme quelque chose d'inarrêtable (d'unstopable). Je comprends mieux pourquoi maintenant les écoles ont cédé la place aux Agoras.

Et j'ouvre au 1er janvier 2022. Oh mince, c'est Côme qui l'a écrit. Il devait avoir 44 ans à cette époque-là. Waouh, il a de la colère dans ses vœux. Il parle de MBF, de coopérative, de Renault, d'engagements, de LIPS, de système qui part en vrille. Je finirais sur ses dernières phrases : « Je voudrais souhaiter mes meilleurs vœux à toutes les personnes de l'agora des possibles avec une pensée particulière pour les anciens salariés de MBF Saint Claude. Je voudrais leur dire de garder la foi. Une révolution est en marche vers un monde différent respectant les gens et le vivant. Pas le grand soir, mais un changement profond de fonctionnement de notre société et des entreprises. Nous sommes tous acteurs de ce changement en prenant nos responsabilités et en ayant confiance en chacun de nous et en nous tous réunis. Je voudrais vous partager cet interview de Charles PIAGET syndicaliste qui a participé activement à la reprise de  LIPS par les salariés https://youtu.be/bGXHXyALa7Y. La sérénité de Charles fait du bien. Finalement, on peut voir le chemin déjà parcouru depuis 1970. Prenez soin de vous. L'agora est avec vous.

Côme, le 1er janvier 2022

Le monde est fractal. Son cheminement est inarrêtable. Ainsi va la vie.

Je comprends mieux ce que raconte Côme quelques fois à l'agora quand il a un peu bu. Bah du coup, moi, j'ai envie de vous souhaiter mes meilleurs vœux et de dire à ceux qui peuvent se disputer que derrière les nuages, il y a toujours le soleil. Même quelquefois un peu trop ces dernières années. Alors essayez de voir les choses du bon côté et si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à demander un cercle restauratif. Je vous aime fort. 

Iolé - La 45ème griote de l'agora des possibles.

Jean-Christophe LÉONARD
1 janvier, 2022
Partager ce post
Étiquettes
Modifier
Archiver
Se connecter Pour laisser un commentaire
Jeudi 30 décembre 2066 Romain, Les œuvres du musée du Louvre à l'agora-musée de Saint Claude
Avez-vous déjà visité le musée du Louvre ? Avez-vous conscience de l'étendue des œuvres exposées et non exposées ? Avez-vous déjà imaginé un musée comme un lieu de vie?En 2067, les œuvres du musée du Louvre ont été réparties un peu partout dans les agoras-musées du pays pour permettre à plus de monde d'en profiter.